Comunication N. 4 – Les chiffres d’un événement international dans l’âme et dans les faits

660 compétiteurs originaires de 19 pays différents, 428 équipes préinscrites, 355 confirmées dont 32 féminines, 25 équipes au départ de l’épreuve Jeunes. Ce sont les chiffres du Millet Tour du Rutor Extrême, les chiffres de la troisième étape 2016 du prestigieux circuit La Grande Course. Mais analysons en détail l’événement qui va se dérouler à Arvier – Valgrisenche du 1er au 3 avril sous la houlette de Marco Camandona : “Nous nous y attendions en partie – a déclaré le directeur de course du TdR. Ces dernières années, nous avons tout fait pour que tout se passe bien et pour mettre la barre toujours plus haut. Proposer des nouveautés, offrir à chaque athlète le traitement et l’attention qu’il mérite, faire en sorte que, malgré ses dix-huit printemps, cette compétition conserve sa “jeunesse”. Et, je dois l’admettre, faire partie du circuit qui regroupe les courses les plus prestigieuses et représentatives de l’arc alpin nous a encore plus poussé à nous surpasser”.

QUE DOIT-ON ATTENDRE DE L’EDITION 2016 ?

«On ne change pas une formule qui gagne, on essaie de l’améliorer tout au plus. Autrement dit, les coureurs continueront de s’affronter pendant trois jours intenses, sur des parcours de montagne et des crêtes aériennes spectaculaires. L’épreuve réservée aux jeunes propose des tracés réduits, mais toujours dans le style du TdR. Je suis en effet convaincu que les Cadets et les Juniors ont un véritable rôle à jouer, un rôle de protagonistes, et sont d’ores et déjà taillés pour vivre les émotions d’une “grande course”. Si la technicité même des itinéraires proposés et les limites physiques de la localité alpine où nous nous trouvons nous ont obligés à limiter le nombre de concurrents, nous avons soigneusement étudié les innombrables demandes qui nous sont parvenues afin de ne conserver que les CV à la hauteur de l’événement. Certes, refuser à certains la possibilité de vivre une aventure aussi intense nous a été très difficile, mais nous l’avons fait dans le seul but de garantir la sécurité des participants et de proposer un service digne de ce nom. J’invite donc tous ceux qui n’ont pas obtenu de dossard à venir nous rejoindre pour vivre une première expérience en tant que spectateurs en vue de leur future participation à une compétition aussi technique que la nôtre”.

 

 

A PROPOS DE SPECTATEURS, IL PARAITRAIT QUE …

«Ce qui manque au TdR, c’est de rayonner en dehors du monde de la compétition. Nous sommes donc en train de travailler pour séduire le “peuple du ski-alpinisme”. Nous voulons qu’il tombe amoureux du TdR, de nos montagnes et de la Valgrisenche. Grâce à un important partenariat avec CAMP, nous avons mis en place des zones dédiées aux supporters dont les emplacements seront dévoilés étape après étape lors de briefings, sur les réseaux sociaux et sur le site web du TdR. Au-delà de vivre des journées à l’enseigne du Sport avec un grand S, les spectateurs qui nous y rejoindront pourront participer à un tirage au sort et repartir avec un gadget technique offert par une entreprise italienne qui a envie de s’investir dans le ski-alpinisme, dans les valeurs qu’il transmet et qui, grâce à la qualité de ses produits, est devenue un véritable leader mondial”.

Author: Tour du Rutor

Share This Post On